DÉCOUVERTE DE L'ARTISANAT BOLIVIEN


LE PROJET JOSÉ : LES PULLS EN ALPAGA

LUNDI 12 JUIN 2017

Ça fait maintenant 1 semaine que nous sommes à la Paz en Bolivie et on a très envie de vous en dire un peu (beaucoup) plus sur notre aventure...

NOTRE PROJET : L'ARTISANAT LOCAL FAIT-MAIN

Depuis le début, notre volonté est de créer une marque de mode différente.

Différente comment ?

Notre histoire est celle d’une exploration, d’une quête continue de trésors à travers la planète. Chaque trouvaille représente un voyage, des rencontres, et surtout des savoir-faire incroyables que nous ne pouvons retrouver que dans l’artisanat local.

L’artisanat est au cœur de notre projet puisque les produits que nous allons proposer sont faits-main localement . Cela nous permet d’offrir des produits différents, utilisant des matières nobles, symboles de l’artisanat local, aujourd’hui  avec le pull en alpaga, et bientôt de tous les continents.

La production artisanale nous permet de soutenir des communautés, des villages, des familles et de revendiquer la richesse de la culture bolivienne. Ainsi, notre marque s’intègre dans une démarche éthique. Nous souhaitons proposer un prix juste et respecter le rythme de production des artisans locaux en vous livrant un produit fait main.

De jour en jour, nous prenons conscience que ce projet est ambitieux. Les aléas en matières premières, la disponibilité des artisans, le maintien d’une qualité irréprochable, couplés aux enjeux politiques locaux en font un challenge difficile à relever. José en s’alliant à l’artisanat bolivien a choisi de s’engager avec eux dans cette démarche.

LE CONTEXTE : LE PULL EN ALPAGA

Nous sommes partis en Bolivie pour ses richesses naturelles, notamment en fibre textile : Lama, Alpaga, Vicuña, Coton pima...

Surtout, c’est un pays qui a su conserver la tradition de l’artisanat Inca, et c’est encore aujourd’hui la source de revenue principale d’une grande partie de la population, et c’est pourquoi nous avons consacré notre premier projet avec nos pulls en alpaga.

Politiquement, depuis l’accès au pouvoir d’Evo Morales en 2006, le contexte a bien changé :

D’abord, le coût de l’artisanat a explosé avec un salaire minimum multiplié par 5. Nous soutenons bien entendu cette évolution, mais ça impact notre mission.

L’exportation est de plus en plus difficile avec un protectionnisme national intense.

Enfin, la corruption très présente fragilise la confiance des entrepreneurs étrangers.

C’est en se confrontant à cette réalité dans nos discussions avec de potentiels partenaires de l’artisanat local, que nous nous sommes rendus compte de la difficulté de ce projet sans que cela effleure notre motivation, bien au contraire.


LA SUITE DE L’AVENTURE JOSÉ

Nous serons encore pour 3 semaines en Bolivie pour rencontrer, produire notre pull bolivien et comprendre en profondeur comment maximiser notre soutien aux communautés locales.

Les défis qui nous attendent :

Finaliser le pull en alpaga que nous vous proposerons en Septembre.

Trouver un partenaire local qui respecte les critères suivants :

Une production éthique et artisanale : Respect des conditions de travail, salaires et utilisation d’une matière première 100% naturelle.

Des capacités de production suffisantes.

Un prix juste mais abordable.

Maitriser tous les aspects du sourcing (achat des matières premières, stockage, expédition). 


 

 

“ Dans chacun de ces objets il y a une saveur, une odeur, un savoir-faire, une rencontre, un fou-rire…

Et surtout JOSÉ. ”


1 commentaire


  • Ménard Domitile

    Votre projet est magnifique !!! de tout cœur avec vous. Domitile


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés